Tout savoir sur les sources de Traffic Internet en 2019

Durée de lecture: 12 mins, Niveau : Tous

Dans cet article nous allons voir quels sont les leviers d’acquisitions de Traffic Internet, première étape indispensable pour tous ceux qui veulent augmenter les visites sur leur site Internet.

Il est de plus en difficile d’attirer des visiteurs sur un site Internet à mesure que la compétition et le marché s’agrandit et devient mature.

Le niveau devient de plus en plus élevé avec de l’expérience qui s’accumulent, les compétences s’améliorent jusqu’à devenir un domaine d’expertise.

Cela est dû à 2 principaux facteurs :

  1. Le marché est plus vaste avec de plus en plus de site Internet et les consommateurs passent plus de temps à consommer du numérique sur la toile.
  2. Les technologies sont de plus en plus évoluées, rapides et de nouveaux services apparaissent.

Les conséquences sont importantes avec une augmentation des connaissances nécessaires à la mise en place de ces techniques et une hausse du tarif publicitaire.

Savez-vous qu’en 2016 nous avons atteint 1 milliards de sites Internet, nous en sommes à 1,3 milliards en Juin 2019 (source netcraft.com).

Nombre de sites Internet dans le monde (Juin 2019)
Nombre de sites Internet dans le monde (Juin 2019)

Sources d’Aquisition de Traffic Internet

Sources de Traffic Internet
Sources de Traffic Internet

Voici les différentes sections du traffic Internet vers un site :

  1. Direct
  2. Naturel
  3. Liens
  4. Sociaux
  5. Publicité
  6. E-Mails
  7. Réel

Je vais vous détailler toutes les sections dans la partie suivante ainsi qu’en bonus 2 astuces pour booster votre traffic.

Avant de commencer il est impératif de comprendre que le traffic d’un site Internet peut varier suivant le domaine d’activité concerné.

Ceci étant dit passons à la première section..

1. Traffic Internet Direct

Lorsque vous entrez le nom du site Internet dans votre barre de navigateur (URL), il s’agit de l’adresse du site que vous souhaitez accéder.

A mesure que la popularité de votre site sera grande, vous aurez plus de traffic direct car les visiteurs se souviendront de vous. Certain visiteurs vous auront enregistrés dans leurs favoris ou marques-pages.

Il n’y pas de référencement, vous connaissez déjà le nom final du site que vous allez visiter. Ce n’est pas non plus un lien par un autre site.

Pour résumer on peut considérer le Traffic Direct :

  • URL entrez manuellement
  • Marques-pages

Développer une Marque et la notoriété participent activement à l’augmentation du Traffic Direct.

2. Traffic Internet Naturel

Les sites Internet sont classifiés gratuitement dans les moteurs de recherche, ou annuaire, comme Google.

Il s’agit du résulat de recherche naturel.

A ne pas confondre avec les publicités payantes apparaissant également dans les résultats (voir la section 5. Publicité).

Example de résultat de recherche sur Google pour le traffic Internet
Example de résultat de recherche sur Google

Chaque clique sur le lien de votre site est considéré comme une visite provenant d’un traffic Internet naturel.

Afin d’être listés dans ces moteurs de recherche, le SEO (Search Engine Optimisation) prends une part importante de considération et demande un travail appronfondie.

En effet plus haut vous êtes dans les listes de recherche et plus de chance vous avez d’être visible et d’être donc “cliqué”.

Techniquement les moteurs listent un résultat à partir de recherche basée sur des mots clés.

Une fois qu’une page est identifiée comme étant pertinente avec X mots-clés ou combinaisons de mots-clés, elle apparaîtra dans ce classement de recherche.

Sources de traffic naturel :

  • Nom de votre entité
  • Référencement naturel
  • Par votre entité sur la recherche locale (Google)
  • Dans la recherche sur YouTube

Une page de résultat liste habituellement de 10 sites Internet.

Taux de cliques sur Optify (Clickthrough)
Taux de cliques en pourcentage par rapport à la position dans le résultat de recherche : (source : MEC Manchester)

3. Liens / Backlinks

Communément appelé backlinks, dans le traffic Web, les liens sont les visiteurs provenant d’autres sites.

Parce que techniquement les liens sont aussi dans les moteurs de recherche, annonces payantes (publicités), réseaux sociaux ou encore les e-mails, ils ne sont pas considérés comme des liens.

Ils entrent dans leur propre catégorie.

Exemple de lien dans un site de Questions/Réponses (Quora) pour augmenter le traffic Internet
Exemple de lien dans un site de Questions/Réponses (Quora)

Liste des sources de liens :

  • Site à contenu (blogs, forums, presse, ..)
  • Commentaires (provenant de site Internet)
  • Avis clients (Avis Google, Trust Pilot, Avis Vérifiés..)
  • Citations ou Sources (liens dont la page de votre site est référencées comme une source ou informations relatives au contenu).

Les liens sont considérés comme l’un des leviers majeurs pour le traffic :

Plus vous possédez de liens vers votre site, plus celui-ci est censé être populaire.

La quantité, la qualité et la pertinence du lien impact fortement le classement dans les moteurs de recherche (SEO) comme Google ou Bing.

4. Réseaux Sociaux

Le traffic social provient des sites Internet ou d’applications mobiles des plateformes de réseaux sociaux ou social média.

Parmi les plus populaires nous en citerons que quelques uns :

  • Facebook
  • Youtube
  • Instagram
  • LinkedIn
  • Twitter
  • Reddit
  • SnapChat
  • Pinterest

Chacun possèdent des forces et des utilisation spécifiques.

Les chiffres présentés ci-dessous proviennent du site buffer.com

Facebook

Facebook sur Mobile
Facebook sur Mobile

Le plus gros réseau social du monde est Facebook, avec plus de 2.2 Milliards d’utilisateurs réguliers.

Soit un tiers de la population mondiale ! C’est le 3ème site le plus visité.

Principales caractéristiques :

  • Communautés d’amis
  • Promotion par Pages
  • Groupes d’utilisateurs autour d’un sujet
  • Evènements

L’équivalent de la France (65 millions) utilisent des pages de Facebook pour promouvoir leur business dont 6 millions utilisent des publicités pour accroître leur visibilité.

Savez-vous que 94% de utilisateurs accèdent à Facebook avec leur mobile ?

YouTube

Youtube sur Mobile
Youtube sur Mobile

Le site incontournable des vidéos partagées, YouTube avec 1 milliards d’heures visionnées tous les jours.

Youtube est le réseau social le plus visité et deuxième moteur de recherche après Google qui reste numéro 1.

Et oui cela peut surprendre, Youtube n’est pas qu’un social média c’est aussi une mine d’informations que les utilisateurs recherchent avec près de 2 milliards d’utilisateurs réguliers.

Principales caractéristiques :

  • Partage de vidéos
  • Communauté autour d’une Chaîne Vidéos (Abonnés)

La plateforme vidéo YouTube est un levier important de traffic à partir du moment où l’on publie des vidéos attractives et qui génères des vues.

Plus le contenu est intéressant et plus Youtube mettra votre vidéo en avant (vidéos recommandées).

La durée de visionnage de la vidéo par l’internaute est un gage d’intérêt et donc de qualité.

L’interaction influence également l’attractivité dans l’algorythme (aime / n’aime pas, commentaires..).

Instagram

Instagram sur Mobile
Instagram sur Mobile

La plateforme social média très populaire Instagram, basée sur le partage de photos et vidéos courtes ou en direct (lives), histoires (stories).

Principales caractéristiques :

  • Partage de photos et vidéos courtes ou live
  • Stories

1 Milliards d’utilisateurs réguliers sont sur Instagram, rachetés par Facebook en 2012 pour la coquette somme de 1 Milliards de dollars.

Aujourd’hui Instagram est estimé à plus de 100 Milliards de dollars, une belle plus-value..

LinkedIn

LinkedIn sur mobile
LinkedIn sur mobile

Plateforme très populaire dans le milieu professionnel, LinkedIn permet de tisser un réseau lié à des emplois ou des activités professionnels.

Principales caractéristiques :

  • Réseau professionnel
  • Emplois
  • B2B

Selon les 99firms.com, LinkedIn compte 303 millions de membres actifs dont 40% l’utilise tous les jours. 57% des sociétés ont un profil sur LinkedIn. Définitivement à adopter dans le B2B (Professionnel à Professionnel).

5. Publicité / Ads

Comme dit dans l’introduction, il est de plus en plus difficile d’être visible sur Internet, face à une concurrence accrue et plus qualifiée.

Les entreprises dépensent donc de plus en plus sur les publicités afin de rester visible.

Example des publicités sur Google Ads
Example des publicités sur Google

La publicité est généralement du CPC (paiement par clique), à chaque fois qu’un internaute clique sur votre pub.

Ce CPC est déterminé par une mise aux enchères avec la concurrence sur les placements de ces publicités : plus il y a de concurrents plus le prix sera élevé et inversement.

Certains mots-clés ne coûteront que quelques centimes le clique contraîrement à d’autres qui peuvent s’élever à plusieurs dizaines d’euros !

En quelques chiffres

Comme le montre l’infographie de WorldStream le classement des annonces les plus chers dans chaque domaine sur Google :

Mots-Clés les plus chers sur Google par Domaine
Classement des Mots-Clés les plus chers sur Google par Domaine

Classement avec CPC

  1. $54 Assurance
  2. $44$ Crédits
  3. $47 Crédits Immobiliers
  4. $47 Avocats
  5. $36 Crédits à la consommation
  6. $42 Avocats
  7. $42 Donations
  8. $40 Diplôme
  9. $31 Hébergement Internet
  10. $45 Plaintes

Il existe d’autres types de publicités comme le PPV (Paiement Par Vu), PPE (Paiement Par Engagement, chaque fois qu’un utilisateur interagit par exemple avec un “j’aime”, un commentaire..).

De nombreux sites proposent des publicités que ce soit sur les moteurs de recherche ou les réseaux sociaux.

Les canaux publicitaires

Voici une liste des différents canaux publicitaires à envisager :

  • Classique : publicité de la précédente ère, comme les magazines, la radio ou la télévision.
  • Affiliation : des partenaires liste votre site et des gagnes une commission sur les ventes en retour.
  • Coupons : des sites Internet référencent votre site avec des coupons de réductions afin d’attirer plus de clients. Il en résulte un reversement de commission sur les ventes réalisées à partir de ce coupon. Il s’agit d’un type d’affiliation.
  • Influenceurs : Ils se proviennent sur les réseaux sociaux et mettent en avant votre produit pour leur audience. Un forfait est en général proposé ou une rétro commission sur les ventes.
  • CPC : paiement par cliques (éventuellement PPV ou autre).

6. E-Mails

L’envoi d’e-mails à son audience ou clientèle est l’une des armes les plus puissantes du référencement et du marketing.

Les listes d’e-mails s’adressent à 2 types d’audiences :

  1. Clients : sont composés soient de clients ayant déjà achetés ou étant inscrits/connus.
  2. Prospects : potentiels membres ou clients.

La Lettre d’information

La Lettre d’informations ou Newsletter est l’usage le plus courant d’ e-mail pour promouvoir un produit ou transmettre un message ou une information.

Le Re-Marketing

Un des points importants de l’e-mail est le Re-Marketing :

Réutiliser la liste des e-mails pour cibler précisément une topologie d’utilisateurs.

Transmettre aux plateformes publicitaires cette liste et ceux-ci pourront être ciblés spécifiquement par vos publicités. Par exemple sur Facebook vous pourrez cibler les femmes de 25 à 45 ans ayant démontré un intérêt pour des bijoux et qui ont achetés récemment en ligne et uniquement à Lyon.

Vous pouvez transmettre des messages très ciblés et spécifiques pour un meilleur résultat.

Les logiciels d’e-mails

Voyons maintenant quels sont les logiciels en lignes pour gérer les listes, parmis les plus populaires :

Gestion des emails marketing avec MailChimp

MailChimp est l’un des logiciels en ligne d’e-mails les plus connus et réputés.

E-Mail avec MailJet

MailJet, que j’utilise, est également un ouil puissant offrant des capacités de Re-marketing et de gestion de listes avancées.

HubSpot email marketing

HubSpot à l’avantage d’offrir une version gratuite avec de nombreuses fonctionnalités.

Je vous invite à faire le tour des ces SaaS afin de choisir celui qui corresponds à votre besoin.

7. Traffic Internet Réel

Le traffic réel représente les différentes sources de visiteurs provenant de la vie réelle.

Le traffic Internet réel

Des personnes entendrons parlés de vous ou vous aurons vus dans un magasin ou un séminaire par exemple, ou encore dans un club de passionnés de football ?

Peut-être même après avoir donné votre carte de visite.

Voici les différents canaux du Traffic Réel :

  • Bouche à Oreilles
  • Magasin / Dépôt / Entreprise
  • Réseau
  • Séminaire ou Conférences
  • Autres sociétés (partenaires, salariés..)

A noter que le traffic réel apporte du traffic direct, car les personnes connaissent votre site ou votre entité.

Certaines visites pourront être également via les réseaux sociaux ou tous types de contenus :

Vous avez envoyé un e-mail à quelqu’un que vous avez croisé, ce traffic sera classé comme une visite d’un e-mail, bien qu’il soit originalement d’un traffic réel.

2 astuces pour agmenter votre traffic Internet

Un article à lui seul ne serait pas suffisant pour détailler ce paragraphe, mes passons au basique :

1. Analyser le traffic Internet

Comment connaître votre traffic si vous n’avez pas d’outil pour le vérifier ?

Utiliser Google Analytics, il est gratuit et vous permez de suivre le traffic en temps réel et l’historique et générer des rapports:

Google Analytics pour suivre le traffic Internet
Google Analytics

Un deuxième outil indispensable pour connaître les mots-clés, performance et erreurs de votre site ou suivre l’indexation avec Google Search Console:

Pour suivre le Traffic Internet avec Google Search Console

En complément, des outils que j’utilise personnellement comme aHrefs ou SEMRush vous donnerons toutes les informations sur vos positions, mots-clés et backlinks,

Outil gratuit pour suivre le traffic 
Internet
aHref outil de suivi de traffic et mots-clés

Ce sont des outils payant mais ils vous facilitent les tâches et possèdent des fonctionnalités très poussées.

Vous pouvez utiliser la version gratuite ou la période d’essai.

2. Diversifier les sources de traffic Internet

Diversifier votre traffic et les arrivées de flux de chaque canal :

“ne mettez pas tous les oeufs dans le même panier.”

Développer une stratégie claire sur tous les canaux.

Acceptez les points faibles et forts si vous n’avez pas les ressources nécessaires :

  • quels sont les priorités ?
  • quels sont les points à améliorer ?

En Conclusion

Comme nous avons pu le voir, il y a un nombre importants de traffic Internet vers un site.

Nous aurions pu détailler, ajouter ou supprimer de nombreux sous-canaux et adapter à chaque activité mais cela est sans fin.

A vous d’utiliser cet article comme un outil stratégique dans la recherche de votre traffic Internet.